Skip links

Les crypto-monnaies quittent la Chine

Les prix du Brent se dirigeaient hier vers 80 dollars le baril après que les pays de l’OPEP+ ont rompu les négociations avec les Émirats arabes unis. Les désaccords entre l’Arabie saoudite et les EAM menacent la stabilité des prix du pétrole et la reprise économique.

La bataille personnelle entre les deux pays a déstabilisé les discussions de la réunion de l’OPEP+, en raison de laquelle l’augmentation de la production prévue pour le mois d’août a été stoppée. En l’absence de perspectives immédiates de reprise des discussions, le pétrole brut s’est envolé au-dessus de 77 dollars à Londres pour la première fois au cours des deux dernières années. Ce matin, lors de la séance asiatique, l’or noir a poursuivi sa série positive.

Le reste des marchés financiers est en suspens avant la publication des minutes de la Réserve fédérale (Fed) prévue demain (mercredi). La Fed marquera l’orientation de la politique monétaire aux États-Unis après les dernières données sur l’inflation, les données sur l’emploi et les variantes du virus.

Les métaux – L’or a enregistré son cinquième gain quotidien, entamant la seconde moitié de l’année en territoire positif. Le métal jaune a augmenté de 0,3 % à 1 798,68 l’once. Le palladium, l’argent et le platine ont également enregistré quelques gains.

En Europe, les ministres britanniques ont appelé à une surveillance accrue de la Financial Conduct Authority et de la Prudential Regulation Authority après leur sortie de l’UE. Après plus de 40 ans d’intégration des réglementations de l’UE dans le cadre juridique national du Royaume-Uni, ce dernier revient à la mise en œuvre de ses propres règles nationales. Désormais, l’Angleterre, l’un des plus grands centres financiers du monde, sera chargée d’initier ses plans économiques et de s’éloigner des réglementations de l’UE ainsi que de la MiFID.

Les crypto-monnaies commencent leur migration depuis la Chine

Les récentes brimades des autorités chinoises à l’encontre des crypto-monnaies conduisent les sociétés minières à prendre des mesures en conséquence. La société multinationale Global Block Chain (IBC) a annoncé qu’elle mettrait fin aux opérations de minage de bitcoin et d’Ether dans le pays.

La multinationale de crypto-monnaies va relocaliser ses employés au Canada, en Islande, au Kazakhstan, aux États-Unis et aux Émirats arabes unis, entre autres.

Les pressions exercées par le pays asiatique contre les actifs numériques ont fait chuter le bitcoin de 28 %. Le pays du dragon a lancé sa guérilla contre la crypto le mois dernier en ciblant les investisseurs en actifs numériques et en imposant ensuite des restrictions d’activité dans certaines de ses provinces.

L’année dernière, la production minière de crypto-actifs a représenté 65 % de la production mondiale. Selon l’université de Cambridge, le Sichuan est la deuxième province chinoise où l’on extrait le plus de bitcoins.

Suivez toute l’actualité économique avec Traders Trust, un courtier de confiance présent sur les marchés financiers depuis plus de dix ans. Ouvrez un compte de trading avec Trader Trust et profitez du 200% de bonus de dépôt.