Skip links

Le nombre d’emplois aux USA est inférieur de 6,6M à ce qu’il était avant la pandémie.

Les données NFP doivent être publiées aujourd’hui et elles pourraient déterminer l’orientation de la Fed en matière de taux d’intérêt. Le Fonds monétaire international a indiqué que la banque centrale américaine devrait commencer à réduire ses mesures de relance au cours du premier semestre 2022 et commencer à relever les taux d’intérêt plus tard dans l’année.

Hier, lors de la séance américaine, les obligations à 10 ans sont restées inchangées dans l’attente du NFP, le dollar a poursuivi sa remontée, le S&P 500 est resté stable après avoir enregistré sa plus longue série de gains depuis février, et le Nasdaq a reculé le jour même où l’administration de Biden a obtenu un soutien international pour [un taux d’imposition minimum mondial] qui pourrait principalement affecter les entreprises technologiques. Le pétrole brut repassait au-dessus de 75 dollars le baril, revenant sur les sommets de 2018, après une réunion de l’OPEP+ au cours de laquelle des désaccords entre les membres ont pu compromettre un accord susceptible de ralentir la remontée des prix.

Le bitcoin s’échangeait autour de 32 900 dollars après une semaine chargée pour les cryptomonnaies. Le milliardaire propriétaire de la banque mexicaine Banco Azteca, Eduardo Salinas, a annoncé que sa banque allait accepter l’actif numérique comme monnaie légale, ce qui a entraîné une hausse de 3 % de l’actif numérique, qui s’est tradé à plus de 35 000 dollars dimanche. Mardi, le Royaume-Uni a interdit à Binance d’opérer dans le pays, et les autorités mexicaines ont rappelé à Salinas que les institutions financières mexicaines avaient interdit le commerce des crypto-actifs. Depuis le début de l’année, le bitcoin est en hausse de 23 %. Cependant, les uns après les autres, les régulateurs et les banques centrales ferment la porte au bitcoin et aux crypto-monnaies. Quel sera le prochain pays ?

Le NFP est publié aujourd’hui

Les données du NFP sont publiées aujourd’hui. Les emplois non agricoles américains sont un indicateur clair de la performance de l’économie américaine. De nombreux États ont commencé à retirer les allocations de chômage pandémiques, de sorte que de nombreux citoyens retournent au travail. Le chiffre de mai reflétait la création de 559 000 emplois, tandis que les prévisions du NFP pour le mois de juin se situent autour de 700 000 (700K). La publication des données NFP est susceptible de générer de la volatilité sur les marchés avant et après sa publication.

Données sur les demandes d’allocations chômage

Hier, le département du travail américain a publié les données sur les demandes d’allocations chômage. Ces données font état de 364 000 demandes, soit une baisse de 51 000 demandes par rapport à la publication précédente. Les données reflètent une baisse graduelle des demandes mais restent au-dessus des niveaux pré-pandémiques.

Le marché du travail est à environ 6,6 millions d’emplois de moins que les niveaux pré-pandémiques, malgré la réduction des demandes d’allocations chômage et les prévisions élevées du NFP.

Restez à jour avec les nouvelles économiques et les événements avec Traders Trust, un courtier de confiance offrant des conditions de trading premium telles que des commissions nulles sur les retraits et les dépôts ainsi qu’une exécution rapide.