Les commentaires de Yellen sur les craintes d’inflation provoquent une baisse du Nasdaq 100

comments on inflation

Janet Yellen a agité les marchés lorsqu’elle a déclaré qu’une hausse modérée des taux d’intérêt pourrait être nécessaire pour empêcher l’économie américaine de surchauffer. Cette remarque a déclenché la pire journée pour le Nasdaq 100 depuis mars.

Les actions ont chuté, l’indice Dow Jones affichant un petit gain avant la clôture, tandis que le rendement du bon du Trésor américain à 10 ans a terminé en baisse pour la troisième session consécutive. Les rendements des bons du Trésor à plus court terme n’ont pas été affectés de manière significative, ce qui indique que le commentaire de l’ancienne présidente de la Fed n’a pas eu un grand impact sur les attentes des investisseurs en matière de taux d’intérêt.

Janet Yellen a également déclaré mardi après-midi, après la fermeture des marchés américains, qu’elle ne prévoyait pas de hausse des taux d’intérêt pour contenir l’inflation causée par les plans de relance du président Joe Biden.

Le dollar a enregistré des gains mercredi matin en Asie après que les commentaires de Mme Yellen aient contribué à calmer les marchés et à apaiser les inquiétudes des investisseurs concernant l’inflation.

Les marchés américains

Jerome Powell, président de la Fed, a également déclaré la semaine dernière que le marché du travail ne s’était pas encore totalement rétabli. Le déficit commercial américain, qui s’est creusé pour atteindre un niveau record de 74,4 milliards de dollars en mars, constitue un défi supplémentaire. Les investisseurs attendent le rapport national sur l’emploi ADP et l’indice des directeurs d’achat non manufacturiers (PMI) de l’Institute of supply Management (ISM), qui doivent être publiés plus tard dans la journée, ainsi que le rapport sur l’emploi d’avril, y compris les emplois non agricoles (NFP), qui doit être publié vendredi.