Le bitcoin plonge, le pétrole revient à des niveaux pré-pandémiques : Les Nouvelles du Marché

bitcoin price update

Chute du bitcoin

Le bitcoin a chuté de pas moins de 15% dimanche, tandis que d’autres crypto-monnaies comme l’Ether et le XRP ont également plongé.

Mercredi, le bitcoin a atteint un nouveau record à plus de 64 000 dollars, dans un contexte d’enthousiasme lié aux crypto-monnaies, suscité par les débuts en bourse de Coinbase et son inscription au Nasdaq.

Lundi, le bitcoin se trade autour de 57 000 dollars et les prix semblent s’être stabilisés. Cependant, les prix actuels restent inférieurs d’environ 12 % par rapport au pic de la semaine dernière.

Quelle est la cause de cette chute ?

Les analystes n’arrivent pas à trouver une raison unique, car pour les crypto-monnaies, on ne peut pas toujours identifier les acheteurs et les vendeurs. Les spécialistes pensent que la liste suivante de raisons a contribué à la chute :

– Préoccupations liées à la réglementation : L’intérêt croissant, les régulateurs intensifient leurs efforts pour la réglementation des crypto-monnaies.

– L’engouement pour les crypto-monnaies : La surexcitation suscitée par l’inscription de Coinbase a fait monter les prix en flèche et les a inévitablement fait chuter.

– Facteurs spécifiques : Les pannes d’électricité en Chine ont réduit la capacité minière et, par conséquent, la puissance de traitement des réseaux de crypto-monnaies également.

Le pétrole se redresse

Dans le monde des matières premières, après les données de la semaine dernière, le pétrole a retrouvé des niveaux pré-pandémiques jusqu’à présent ce mois-ci. « Les stocks de pétrole commercial dans l’ensemble de l’OCDE sont déjà revenus à leur moyenne quinquennale », a déclaré Ed Morse, responsable de la recherche sur les matières premières chez Citigroup Inc.

Le prix du pétrole oscille autour de 67 dollars le baril, un chiffre très optimiste pour les acteurs du secteur, mais avec un soupçon d’inquiétude pour l’industrie automobile et les décideurs politiques quant à l’inflation. Toutefois, selon les prévisions de Citigroup, le Brent devrait atteindre 74 dollars le baril au cours du second semestre de l’année.

Quoi qu’il en soit, même si les chiffres sont optimistes grâce à la légère reprise économique et à la vaccination massive, il existe encore des réserves. Parmi ces réserves figure la côte de la province chinoise de Shandong (qui pourrait servir à alimenter certaines raffineries, selon le cabinet de conseil IHS Markit Ltd). Il existe également des réserves en Inde et au Brésil, où la reprise semble un peu plus lente en raison de nouvelles épidémies.

Ce qu’il faut surveiller pendant la semaine :

Aujourd’hui, lundi, une nouvelle semaine boursière commence et le calendrier économique ne comporte que quelques faits marquants. Soyez à l’affût de quelques publications mineures au Japon, notamment la production industrielle m/m, la balance commerciale et la balance commerciale ajustée, les importations et les exportations. En outre, les données sur le logement seront publiées au Canada, tandis que l’indice des services sera publié en Nouvelle-Zélande.

Restez à jour avec les marchés et tradez des crypto-monnaies et du pétrole tout en concourant contre d’autres traders pour une place parmi les 5 meilleurs traders qui se partagent 10 000 $ de prix cash et un iPhone 12 chaque mois.